• C68

    NEWS

De battre mon coeur j'ai ecouté

A quelques jours de l'Ironman Cervia, je vous livre mon état d'esprit d'avant course.

Samedi 23 septembre, je serais au départ du premier Ironman Italie. Je ne vous cache pas ma grande joie de reprendre le départ d'une course "plein format" après ma bouillie bordelaise (Cf. Frenchman).

C'est dans un état esprit tout autre que j'aborde la course. Plus question de rever de chrono, de place ou de briller je ne sais quelle chimère. Mon but premier sera on ne plus simple, prendre du plaisir sur ma distance de predilection (3.8km natation, 180km de vélo et 42km de course à pied). Il faut dire que je garde un petit goût d'innachevé. La compétition vous incite à vous dépasser, à donner le meilleur de vous même. Mais la réalité est parfois cruelle. C'est la dure loi du sport, où l'on perd bien plus souvent que l'on ne gagne. L'humilité, la raison, et l'objectivité vous recadrent rapidement. Mais aussi la volonté, la motivation, et l'abdnégation vous booste à cravacher, aller de l'avant, et rebondir.

De battre mon coeur j'ai ecouté. Le triathlon est ma passion depuis plus de 20 ans. On ne se défait pas de ses vieux démons aussi facilement. A chaque départ de course ironman c'est une veritable aventure. Tu sais toujours quand tu pars mais jamais quand tu arrives...et surtout dans quel état ! Chaque saison, préparation, planification, ou compétition est à chaque fois différente. Elle vous enrichie de nouvelles expériences, d'aptitudes et autres valeurs humaines. C'est pour toutes ces raisons que je pratique ce sport.

Recentrons le débat. Au fait c'est quoi une préparation "Ironman" ? De longues semaines de foncier, pour aborder la préparation spécifique planifiée sur 8 semaines.

Bléssé à la maléole pendant la préparation du Frenchman, j'ai du arrété la course à pied et le vélo pendant 8 semaines. Je n'ai pu rechausser mes runnings que fin juillet soit à 10 semaines de l'objectif. Ce qui est bien mais pas top !

Sur le plan de l'entraînement, ma planification a été la suivante :

  • S-12 11h30
  • S-11 18h00
  • S-10 20h00
  • S-9 24h30
  • S-8 24h00
  • S-7 12h30
  • S-6 31H05
  • S-5 18h50
  • S-4 18h00 (+ TriGames)
  • S-3 24h35
  • S-2 26h15
  • S-1 10h00 (+ Ironman Cervia)

Christohe Bastie - Multriman, veritable menthor du triathlon, a le chic pour vous forcer à donner le meilleur de vous même. Il vous presse parfois comme un citron. Mais son exigence n'a d'egal à l'investissement que vous accepter de lui donner. C'est du donnant-donnant ! Il me support depuis près de 10 ans. Et inversement. Son regard, sa connaissance et son expérience est plus eguisée qu'une lame de rasoir. La compromission, l'abandon, ou le dopage ne font pas parti de sa culture et encore moins de son vocabulaire. Rappellez vous qu'il est à l'initiative de "Athlete For Transparency" !

C'est sur la base de ses valeurs fortes, pour le goût de l'effort et le dépassement de soi que s'inscrit un projet ironman.

Athlète amateur oblige, tu jongles en permanence entre ton travail, ta vie de famille et tes entraînements ! C'est un contre la montre perpetuel. Mais cela donne du sens à ta vie. Les années passent et la forme physique qui l'accompagne. Mais la règle est la même pour tous. Il suffit de garder la banane et de profiter du moment présent.

J'aimerai conclure cette brève, en remerciant mon partenaire Cube Bikes France, pour son soutien indefectible. Il faut dire que j'ai l'immense chance de pouvoir compter sur Sébastien Verrier - Country Manager, triathlète passioné et engagé. Je vous invite à découvrir son récit sur l'Ironman de Nice 2017. Sébastien Verrier, Country Manager sportif et passionné

Bienvenue sur notre Blog !

Edouard | Sophie | Lucie | Margaux | Esther